first_imgMozilla SeaMonkey, le couteau suisse de l’internet, passe en version 2.5 et 2.6 bêtaLe tout-internet-en-un SeaMonkey fait à la fois navigateur, gestionnaire de courriers électroniques, client IRC et éditeur HTML, passe cette fois en 2,5.Bien que moins rythmé que celui de son frère Firefox, le développement de SeaMonkey continue chez Mozilla. Vingt-quatre traductions le rendent largement accessible, que ce soit sur Windows, Mac OS X ou Linux. À lire aussiLa version finale de Firefox 13 débarqueLa 2.5 apporte un meilleur contrôle des extensions, une amélioration de la prise en charge du HTML5 notamment sur le plan des lectures audio et vidéo. Des accélérations hardware et un JavaScript plus rapide sont aussi au menu. La 2.6 bêta est également disponible. L’éditeur HTML se voit doté d’une fonction d’aperçu avant impression, le navigateur d’un module Do Not Track pour bloquer les publicités ciblées. Il est loin le temps ou Internet Explorer et Netscape se battaient en duel ! Les navigateurs sont foisons, parfois l’air de rien comme Dolphin ou Opera, mais offrent de vraies solutions alternatives aux mastodontes du domaine. Le 26 novembre 2011 à 14:15 • Maxime Lambertlast_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *